Skip to content

Réinformation: « Ensemble contre le congrès du Front National à Tours »

5 janvier 2011

Je n’ai pas l’habitude de prendre partie pour telle ou telle formation politique, et d’ailleurs ce ne sera pas le cas non plus dans ce billet, mais il y a des vérités à rétablir et des arguments-mensonges si gros qu’on a plaisir à les démonter.

Les 15 et 16 janvier prochain, à Tours, le Front National tiendra un congrès où sera élu le nouveau Président du parti (ou la nouvelle Présidente). Comme à leur habitude, les « antifascistes » se mobilisent afin de perturber la réunion politique. Pour cela, un « appel » a été lancé et signé par de grandes organisations syndicales et politiques. Réinformation.

L’extrême-droite, le FN ennemis des travailleurs

Les salarié-es, qui se battent aujourd’hui pour préserver leurs emplois, leurs retraites, leurs droits ne doivent pas se laisser berner. Les réponses apportées par le Front National sont inacceptables à plus d’un titre. Il oppose les salarié-es entre eux, sans jamais s’attaquer au vrai responsable : le club des grands patrons.

Premièrement, j’aimerais bien que quelqu’un m’explique en quoi le Front National est d’extrême-droite. Il l’a été dans ses tout débuts, une partie de ses militants sont d’extrême-droite, mais la grande majorité de ceux-ci et le mouvement en lui-même n’a rien d’extrême. Admettons qu’il soit d’extrême-droite puisque-tout-le-monde-le-dit.
Sur la question des grands patrons, la chose est claire: « Les multiples séquestrations qui ont eu lieu sont la conséquence d’un sentiment d’injustice absolu qui est lié à la situation des grands patrons, aux ‘golden parachutes’, etc », « En effet, les grands patrons pour peser à la baisse sur les salaires des français, ce qui explique le niveau trop bas des salaires en France. On ne peut évidemment s’en réjouir. », « Enfin, l’immigration sert à peser à la baisse sur les salaires des travailleurs français du fait des enchères à la baisse dont se servent les grands patrons pour générer de plus en plus de bénéfices avec l’accord de nos gouvernants. Cette méthode est scandaleuse tant à l’égard des Français qu’à l’égard des chômeurs étrangers que l’on importe. ». Plutôt que de passer leur temps devant les meetings du FN, ces « antifas » devraient s’intéresser à la politique.

Le programme du Front National, c’est la régression sociale tous azimuts : la fin du droit à la retraite à 60 ans,

Pourtant Marine Le Pen a été très claire sur France 2: « 60 ans et 40 annuités pleines ».

la promotion des retraites complémentaires par capitalisation,

Oui, en partie, dans son programme pour la présidentielle de 2007. Il y est proposé la mise en place d’un « régime de capitalisation encadré en cas de poursuite de l’activité après l’âge indicatif de 65 ans » mais pas de généraliser ce système car « le régime par capitalisation, utile par certains aspects, ne saurait à lui seul régler le déséquilibre des régimes de retraite. Il ne présente pas, par lui-même, une garantie de pérennité, car il est lié aux variations erratiques des marchés financiers. Il comporte donc un risque d’injustice pour les plus modestes de nos compatriotes.« .
Cependant, puisque nous sommes dans le cadre de l’élection d’un nouveau Président, ce point devrait disparaître au vu des déclarations de Marine Le Pen sur le financement des retraites.

le musèlement des syndicats,

Je n’ai pas trouvé une phrase dans le programme qui puisse laisser penser à un musèlement des syndicats.

la mise en cause du droit de grève

Le Front National propose « l’interdiction pénale des piquets de grève et l’exigence d’un vote personnel à bulletin secret, préalable à tout mouvement de grève. ». C’est donc bien une remise en cause partielle du droit de grève à mon sens, mais on peut également penser qu’il est normal que des salariés souhaitant travailler puisse le faire.

Et au-delà, le Front National est aussi un diviseur, opposant les Français soi-disant « de souche » aux autres salarié-es. Pour le Front National, le combat pour l’emploi se résume au nationalisme et au repli, et cela permet au patronat de continuer à licencier, baisser les salaires et casser les acquis sociaux.

Le Front National propose d’instaurer la « préférence nationale », c’est à dire la priorité à l’emploi aux personnes de nationalité française. Il n’y a donc aucune question de français « de souche » mais bien de nationalité, comme cela se pratique en Côte d’Ivoire, au -Brésil, à Monaco, ou se pratiquait en Suisse avant que l’Union Européenne demande la fin de cette mesure.
Imaginons que le FN soit le nationalisme et le repli, en quoi cela permet au patronat de « licencier », « baisser les salaires » et « casser les acquis sociaux » ? Ces deux choses n’ont strictement aucun rapport. Au contraire, l’immigration massive, légale ou, pire, illégale, fait baisser les salaires des locaux comme l’a indiqué un rapport du Conseil d’Analyse Economique ou la démographe de l’INED Michèle Tribalat.

Le Front National n’apporte aucune solution aux problèmes des salariés et il va à l’encontre de leurs intérêts.

Vous en jugerez par vous-même.

L’extrême-droite, le FN ennemis des droits des femmes

Les programmes d’extrême droite remettent en cause le droit des femmes à disposer de leur corps, le droit à la libre contraception et à l’avortement.

LES programmeS ? Je ne savais pas que le Front National avait plusieurs programmes…
Sur la libre contraception, je n’ai pas vu une phrase pouvant laisser penser que ce droit sera remis en cause. Sur l’avortement, Marine Le Pen a été très claire chez Jean-Jacques Bourdin (entre autres): « Je ne reviendrai pas sur la loi Veil ».

Le FN veut rendre plus dures les formalités de divorce et de séparation par consentement mutuel.

Le FN veut renforcer le système de domination des hommes sur les femmes.

Même chose, je n’ai pas trouvé une ligne prouvant l’une ou l’autre phrase.

L’extrême-droite, le FN ennemis des jeunes

En plus des mesures liberticides qui attaquent directement les jeunes dans leur expression quotidienne (couvre-feu, contrôles policiers permanents, répression, …), le FN ne répond pas aux problèmes sociaux de la jeunesse : exclusion du travail, du savoir pour les plus jeunes, de la protection sociale, du droit au logement.

Le FN veut aussi opposer les jeunes entre eux en opposant une jeunesse soit disant de souche à une jeunesse issue de l’immigration.

Là encore: une coquille vide. Pas un semblant de preuves. C’est un appel, soit, mais comment croire cet appel si les « arguments » sont balancés sans citation, sans rien ? Je lis: « Un effort très important sera engagé dans les régions françaises d’outre-mer pour permettre aux jeunes d’accéder à des métiers de haute qualification. » ou « Les collectivités locales mettront en place des chèques-lecture pour favoriser l’achat de livres au profit des plus jeunes. » ou encore « Le Front National est, depuis toujours, partisan d’un fort développement de l’apprentissage, qui forme réellement des jeunes gens et des jeunes filles avec l’objectif de leur donner un métier et de trouver rapidement un emploi adapté, de préférence au système des LEP dont le partenariat avec les entreprises est notoirement insuffisant. ».

L’extrême-droite et le FN ennemis des immigrés

Si le FN stigmatise les immigrés, c’est autant pour s’en servir comme épouvantail électoral que pour les utiliser sans droits dans les secteurs industriels qui l’intéressent. Le FN veut des immigrés qui viennent travailler sans avoir le droit de vivre avec leur famille, sans droits à la santé, sans droits sociaux, sans droit au travail, sans logements si ce n’est des taudis. Pour tout dire le FN veut des immigrés kleenex, des êtres humains jetables et corvéables à merci.

Bien au contraire, le FN dénonce régulièrement les « patrons voyous » exploitant la main d’oeuvre clandestine. Comment peut-on dire que le FN « veut des immigrés qui viennent travailler » alors que les cadres du FN n’ont de cesse de répéter qu’ils veulent stopper l’immigration et instaurer la préférence nationale (donc réserver le travail aux Français et non aux étrangers) ? C’est absurde !

SIGNATAIRES locaux : ATTAC 37, Alternative Libertaire 37, CIMADE 37, Désir d’Avenir 37, Europe Ecologie-Les Verts 37, Fac Verte 37, FASE 37, FSU 37, Ligue des droits de l’Homme 37, Mouvement Français du Planning Familial 37, Nouveau Parti Anticapitaliste 37, Parti Communiste 37, Parti de Gauche 37, Parti Socialiste 37, RESF 37, Solidaires 37, SUD- Etudiants 37, …

SIGNATAIRES au niveau national : Fédération SUD santé sociaux, Union Syndicale Solidaires …

Vous en jugerez par vous-même.

One Comment leave one →
  1. 6 janvier 2011 1 h 10 min

    et de quel droit empecher ce congres le front national est un parti autorisé qui compte 4 millions d electeurs en agissant de la sorte le facho c est vous car vous voulez mettre au ban de la societé 4 milllions de Francais votre idee de la democratie est redoutable vous me faites peur !
    Tours verra l election de Marine le pen tous les medias en parleront et vous ignoreront completement !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :