Skip to content

Electoralisme « diversité™ » par De Villepin: son (ex) assistante de direction confirme

30 septembre 2010

Il y a quelques mois, j’avais publié une vidéo où je mettais en lumière la drague des électeurs immigrés ou d’origine immigrée tellement la chose était claire de la part de Dominique De Villepin. Depuis 2009, depuis qu’il fait cavalier seul…enfin…plus tout à fait, il faut « être capable de baisser son pantalon »Dominique De Villepin a choisi de conquérir l’électorat « issu de la diversité™ », ce qui représente malgré tout un nombre d’électeurs non négligeables.
Au passage, il est aberrant de voir des hommes et femmes politiques se comporter ainsi en faisant des stratégies électorales pour plaire à un tel et un tel alors que les convictions ne sont pas là. C’est le système (et le Système) actuel.

Asmahane Medjdoub-Le Carrer, l'(ex) assistante de Direction de Dominique De Villepin confirme cette stratégie électoraliste et, de ce fait, claque porte du micro-parti « République Solidaire ».    

Extraits d’un article lu sur Bakchich.info:

Belle carte dans son jeu médiatique, la promotion de la diversité par Villepin dans son nouveau parti bat de l’aile. Et son ancienne assistante de direction de quitter le navire avec une partie des troupes.

Elle y avait naïvement cru. Avant de se rendre compte de la supercherie. Dopée puis dupée par l’accélérateur de particule Dominique de Villepin en nouveau chantre autoproclamée de la diversité et des banlieues.

Asmahane Medjdoub-Le Carrer a claqué la porte du nouveau parti de «DDV», République Solidaire, le 19 juin. Après huit mois de sursis passés au «club Villepin» en tant qu’assistante de Direction bénévole. «La diversité, c’était juste bon pour remplir une salle» explique-t-elle. Oui mais tamponnée du label AOC, soit d’origine contrôlée. Car malgré tout, le mot d’ordre était que « ce ne soit pas trop coloré ». […]

Brigitte Girardin, lieutenant de Villepin et mécano du nouveau parti avait bien essayé la drague pendant quelques mois. En intégrant une dizaine de cadres dans les « comités de réflexion du club ». Mais sans jamais leur offrir la possibilité d’exister et grimper dans l’organisation. « Depuis trois mois, on a plus aucune nouvelles » ironise t-on du côté de l’asso’. Car chez Villepin, la diversité, elle est belle de loin, mais loin d’être belle une fois à la maison.

VILLEPIN BÊCHE LA DIVERSITÉ

«C’est simple, au moment du club jusqu’en juin, on avait 6000 adhérents: un tiers de français de «souche», un autre d’origine africaine et le dernier d’orientaux, principalement maghrébins» se souvient Mme Medjdoub. Car les visites de Villepin à Bondy et à Mantes-la Jolie faisaient plus de convertis qu’au salon de l’Agriculture et dans le Finistère en plein hiver. […]

[…]

Solution d’apaisement ? «On nous a demandé de ne nous rassembler que six mois avant les élections», précise Asmahane Medjdoub-Le Carrer. Pour le clair de l’urne.

Publicités
No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :