Skip to content

Anticatholicisme dans le milieu politico-médiatique: encore un exemple récent

26 septembre 2010

Mercredi 22 septembre, une vingtaine de tombes catholiques ont été profanées dans un cimetière de Frontenay-Rohan-Rohan, près de Niort. 3 grands médias en ont parlé (une page sur Google Actualités):

Soulignons que le porte-parole de l’UMP s’est, exceptionnellement, exprimé sur ces profanations…parce que des tombes musulmanes avaient été profanées le même jour !

Deux jours plus tard, le vendredi 24 septembre, des tombes catholiques et musulmanes ont été encore profanées. Allons voir du côté des tombes catholiques, allons lire les communiqués, les interviews, les « condamnations », l’indignation de la classe politique:    

Rien ? Mince, il se pourrait que tous les grands médias ne soient pas référencés dans Google Actualités. Allons rechercher sur Google alors:

Au moins là c’est clair. PERSONNE n’en a parlé ! Ce soit être sûrement la même chose pour les tombes musulmanes, c’est aussi ça « l’égalité républicaine »:

Oh ! Tout le monde en parle ! Grands médias, politiques, ils sont tous là ! Une belle page ! A moins que…

…ce ne soit même une DEUXIEME page complète ! Et oui, deux pages complètes consacrées aux profanations des tombes musulmanes à Strasbourg mais ZE-RO conçernant les tombes catholiques de Parthenay la même journée !

On peut également féliciter iTele qui en fait une urgence

URGENT ⎜ STRASBOURG ⎜ INFO i>TÉLÉ
23 tombes profanées dans le carré musulman du cimetière de la Meinau

Ca ne vous étonnera pas si je vous dis qu’au journal d’iTele, au même moment où l’urgence étaient les tombes musulmanes, il n’y a pas eu un mot sur les profanations de tombes catholiques.

A voir également: sur 226 profanations de « monuments » religieux, 216 sont antichrétiennes et seulement 6 antimusulmanes et 4 antisémites.

Tout est dit.

6 commentaires leave one →
  1. 26 septembre 2010 18 h 04 min

    En fait, 95 % ou 98 % des profanations concernent des tombes chrétiennes dont on ne parle jamais, pour faire les gros titres avec les 2 ou 5 % restants qui concernent les juifs et musulmans. J’ai découvert cette information rare dans un journal, elle modifie complètement la perception que nous en ont donné les journaux.

  2. barbiche permalink
    26 septembre 2010 21 h 29 min

    l’antisémitisme n’existe pas, c’est seulement le droit à la critique qui est interdit

    • 26 septembre 2010 21 h 33 min

      Bien entendu, dès qu’une critique est formulée elle est présentée comme antisémite… Mais si le droit à la critique est interdit, il y a des personnes antisémites.

Trackbacks

  1. les4verites-islam.fr » Blog Archive » Les médias surprotègent l’islam
  2. AVIS – Egalité médiatique française | La Minute Présente

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :