Skip to content

Les policiers libèrent une femme sequestrée, les racailles lancent une émeute !

31 août 2010

On savait déjà qu’il ne faisait pas bon de se balader dans ces nids à racailles que sont les « quartiers sensibles » mais ce que l’on savait moins c’est que ces racailles provoquent une émeute même quant la Police vient aider une habitante du quartier ! En effet, après avoir été libéré une habitante séquestrée dans un appartement, les « jeunes » ont commencé à brûler plusieurs voitures ainsi que des engins de chantier stationnés à proximité. Ils ont également caillassé les policiers qui ont aussi reçus des tirs de…mortiers !
Cela fait suite non seulement à la libération de la femme séquestrée mais également à l’arrestation de plusieurs personnes accusées de séquestration. Ces « jeunes » accepteraient t’ils la séquestration d’une femme ? Au nom de quoi ? Mystère…    

Article lu sur Est Republicain:

La nuit a été chaude dans le quartier de la Californie à Jarville, en périphérie de Nancy, où d’importantes forces de l’ordre ont été, avec lacrymo au poing, casques et moyens lourds, déployés dans ce secteur HLM. Des voitures et des engins de chantiers ont été incendiés, les policiers caillassés.

Il semble qu’une intervention des forces de l’ordre, dans le quartier, vers 22 h, soit à l’origine de ces violences urbaines. Les policiers ont en effet procédé à la libération d’une femme qui, apparemment, était séquestrée dans un appartement situé au 5ème étage d’un immeuble et qui avait pu donner l’alerte. Les équipes d’intervention ont notamment utilisé une échelle de pompiers pour accéder à une fenêtre qu’ils ont brisé pour pénétrer dans les lieux. Ils auraient du même coup interpellé plusieurs individus, peut-être cinq ou six.

Le déroulement des faits et les motifs de cette séquestration  restent encore flous. Mais ces interpellations ont été suivies par une flambée de violence vers minuit. Trois pelleteuses de chantier, stationnés dans ce quartier qui bénéficie d’une opération d’enverure de rénovation urbaine, ont été incendiés. Le feu a également été mis à quatre voitures. D’importantes forces de l’ordre ont aussitôt été mobilisés sur place. Des policiers ont été caillassés et des tirs de mortiers (gros pétards) ont été réalisés dans leur direction. Le commissaire Razurel, directeur départemental de la sécurité publique, s’est aussitôt rendu sur place.

[…]

One Comment leave one →
  1. henri permalink
    11 septembre 2010 20 h 29 min

    Étaient-t-ils devaient être « gonflés à bloc » après le jeune ?
    Dire O’Bawna dit qu’il faut de la « tolérance? » .
    La France n’est pas un boxon!
    Retour au bled,avec ou sans parachute !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :