Skip to content

Profanation de tombes chrétiennes à Laon: « l’alcool, le désœuvrement et la bêtise »

28 août 2010

Comme à chaque dégradation de tombes chrétiennes, c’est « l’alcool, le désœuvrement et la bêtise » ou « l’oeuvre d’un déséquilibré ». Jamais d’actes racistes. Ja-mais. On a même eu le coup du « il a entendu des voix » ! Pas mal celle-là. Rappelons juste un graphique tiré des statistiques officielles du Ministère de l’Intérieur:    

Pas UN ministre, pas UNE association antiraciste, pas UN préfet, PER-SONNE !

Quand il s’agit de profanations sur des sépultures juives ou musulmanes, le bal des pleurnicheurs est toujours là.

Extraits d’un article lu sur Le Figaro:

Quatre personnes ont été interpellées et placées en garde à vue hier soir après des dégradations sur soixante-treize tombes de soldats allemands de la première guerre mondiale à Laon dans la nuit de samedi à dimanche, a-t-on appris aujourd’hui de source judiciaire.

[…]

« Lundi en fin d’après-midi, les policiers ont arrêté les quatre personnes qu’un témoin avait vues sur les lieux et qui ont reconnu les faits », a expliqué Olivier Hussenet, le procureur de Laon.

Selon lui, une jeune femme de 18 ans et un mineur de 16 ans ont reconnu avoir commis les dégradations dans le cimetière pendant que deux autres jeunes majeurs faisaient un gymkhana à moto dans les allées.
Trois d’entre eux, dont les auteurs des faits, étaient déjà connus des services judiciaires.

« Il n’y a rien d’idéologique dans leurs actes, seulement l’alcool, le désoeuvrement et la bêtise », a déclaré M. Hussenet en précisant que « des services éducatifs vont être saisis pour établir des éléments de personnalité ».

Selon le procureur, la jeune femme majeure devrait être présentée demain en comparution immédiate devant le tribunal correctionnel de Laon alors que le mineur sera présenté à un juge des enfants. Les deux autres hommes qui conduisaient les motos devraient être remis en liberté dans la soirée.

Dans la nuit de samedi à dimanche, soixante-douze croix métalliques ainsi qu’une stèle israélite ont été cassées ou arrachées au cimetière « Champ-de-manoeuvre », situé en périphérie de Laon, qui regroupe quelque 3.487 tombes de soldats allemands tombés durant la Première Guerre mondiale.
Au mois de juin, une vingtaine de tombes de soldats allemands de la Grande Guerre avaient déjà été profanées dans un autre cimetière de Laon sans que l’enquête n’aboutisse.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :