Skip to content

La sécurité selon N. Sarközy: 9 000 postes de policiers supprimés en trois ans !

24 août 2010

Nicolas Sarközy nous avait promis la sécurité. Nicolas Sarközy nous avait promis l' »éradication des trafics et des trafiquants ». Nicolas Sarközy nous avait promis l’éradication des bandes. Nicolas Sarközy nous avait promis de passer les banlieues au Kärcher. Visiblement, c’est avec de moins en moins d’effectifs que tout cela doit se faire, ça ne peut forcément pas marcher. La preuve: les atteintes aux personnes ont augmenté de 16% depuis 2002, depuis que Nicolas Sarközy est en charge de la sécurité de la France. Car il ne faut pas s’y méprendre, Nicolas Sarközy n’est pas en place depuis 3 ans mais bel et bien depuis 8 ans en tant que Ministre de l’Intérieur d’abord puis Président de la République ensuite.

C’est donc en cette fin de vacances scolaires 2010 que la gauche et la presse se réveille sur les suppressions de postes de policiers alors même que Marine Le Pen alerte les Français sur le sujet depuis plusieurs années et encore au mois de Février dernier.

Au passage, on voit bien que les médias sont aux ordres. En effet, ne sont t’ils pas les garants d’une information sérieuse pour les Français ? Au lieu de s’intéresser au bourgeonnement des arbres en période semi-printanière en Amérique du Sud, le journal de TF1, par exemple, ferait mieux d’informer correctement les Français au lieu de détourner leur attention avec des sujets superficiels.

Extraits d’un article lu sur Le Monde:

[…]

[…]

[…]

L’effet cumulé n’est pas négligeable : alors que le ministère de l’intérieur a supprimé 90 00 postes de policiers et gendarmes, en trois ans, les économies réalisées n’ont même pas compensé ces augmentations mécaniques de la masse salariale. L’intérieur doit donc continuer à tailler dans ses effectifs. Les premiers chiffres qui circulent place Beauvau font état de 3 500 suppressions de postes dans la police nationale pour les trois prochaines années. Le budget 2011 s’oriente également vers une réduction drastique des moyens de fonctionnement.

[…]

[…]

Plus discrètement, le ministre a mis en place des groupes de travail pour réfléchir aux missions de sécurité qui pourraient être déléguées à des entreprises privées. Des premières réunions ont eu lieu en juin. [Note de La Libre Parole: sic ! Je prend le pari aujourd’hui, 24 août 2010, que ces entreprises ne seront pas choisies au hasard mais appartiendront à des amis de l’UMP]

One Comment leave one →
  1. 27 août 2010 1 h 11 min

    SarkoGate : Raccompagnons Nicolas Sarkozy à la frontière … de l’Elysée : http://www.facebook.com/group.php?gid=142284815808171

    Rejoins moi !

    David CABAS
    david.cabas.over-blog.fr

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :