Skip to content

Le PS financé par « les extrêmes » et 11 300€ dans la nature

20 août 2010

Martine Aubry (PS) et Marie-George Buffet (PCF)

Au PS, on n’aime pas « les zextrêmes », les « populistes », tout ce qui pourrait fragiliser l’électorat et faire perdre quelques précieuses places. Mais quant il s’agit de faire campagne pour gagner ces places qu’ils redoutent tant de perdre, le PS ne se gène pas pour faire quelques alliances « nauséabondes™ » comme on dit chez eux.    

En effet, après avoir réalisé un jumelage avec une ville dirigée par l’extrême-droite turque ultra-nationaliste et islamiste responsable de plusieurs attentats et assassinats meurtriers en Turquie, on apprend que le premier donateur du Parti Socialiste est l’extrême…gauche ! Les zextrêmes non, sauf l’extrême-gauche ! Le premier parti donateur est le Parti Communiste Français, porteur d’une idéologie qui a coûté la vie à plus de 100 millions de personnes à travers le monde et qui continue à faire de nombreuses victimes en Chine, en Corée du Nord ou à Cuba. Le PCF qui, rappelons-le, a accepté le pacte germano-soviétique en 1939.

On voit bien alors là l’ampleur de la supercherie qui consiste à rejeter « les zextrêmes » (ce qu’ils appellent comme cela en tout cas) mais à accepter le financement d’un parti communiste pour avancer. Il n’y a rien d’étonnant pour ce parti de profiteurs, électoraliste et où grouillent toutes sortes de parasites bien accrochés à leurs privilèges.

En outre, le Parti Socialiste n’est pas en mesure de justifier 11 300€ qui leur était destiné. Curieux.

Extraits d’un article lu sur Le Monde:

Comme l’UMP, le Parti socialiste reçoit des dons d’autres partis politiques. En 2008, ce sont 89 885 euros que le parti de la rue de Solférino récolte dans ses caisses. Les contributeurs sont Aimer Angers, petit parti lié au maire PS de cette ville, Jean-Claude Antonioni, avec un don de 20 050 euros; l’Union des socialistes pour Midi-Pyrénées, association des élus PS de cette région, qui a donné 24 835 euros ; les Verts, à hauteur de 2 600 euros dans le cadre d’un accord électoral entre les deux partis.

Toutefois, la formation qui figure en tête des partis donateurs à l’endroit du Parti socialiste est… le Parti communiste, pour un transfert de 53 700 euros en 2008, selon la Commission nationale des comptes de campagne et des financements politiques (CNCCFP). […] Curieusement, la somme notée au débit du Parti communiste n’est pas celle qui apparaît sur le bilan du Parti socialiste: ce dernier ne compte que 42 400 euros à son actif en provenance de son partenaire.

[…]

A quels services les 11 300 euros débités des comptes du PCF, et qui n’apparaissent pas dans les caisses de la rue de Solférino, sont-ils associés ? [Note de La Libre Parole: à ton avis ? La main dans la caisse puis…dans la poche ! C’est comme cela qu’on fonctionne chez les pourris !] « Il n’existe pas de traduction comptable, esquive-t-on au PS. Mais depuis 2009 nous avons mis en place un système d’identification des flux entre partis afin d’avoir une trace écrite et une dénomination commune des mouvements », précise-t-on.

En clair, le Parti socialiste n’est pas en mesure d’expliquer à quoi se réfère précisément cette entrée d’argent au profit de la fédération des Bouches-du-Rhône. […]

No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :