Skip to content

Grande gabegie socialiste: A qui sont versées les subventions du Conseil général de Seine St-Denis et de Noisy-le-Grand ?

16 août 2010

Toute la gauche française aime à dépenser sans compter. Mais alors vraiment sans compter. Entre les 30,4 milliards d’euros de pertes par an dû à l’immigration, les 82,8 milliards d’euros de pertes par an dû à la délinquance, les (plus de) 68 milliards de pertes par an dû à l’Union Européenne, les centaines de millions d’euros de subventions de la région socialiste Ile-de-France (avec une hausse du prix des transports s’il vous plaît), et même le financement à moitié de la « Marché des fiertés » à Lyon (comme à Paris) (défilé d’exhibition homosexuel), c’est au tour du Conseil général de Seine St-Denis et de la ville de Noisy-le-Grand dirigés par le PS de voir ses subventions passer au crible.
Des subventions pour le moins…surprenantes !

Le Parti Socialiste a un but très précis: subventionner un maximum le plus d’associations possible et d’initiative communautaires afin de récolter les voix bénéficiaires de ces largesses budgétaires. C’est d’ailleurs ce qu’avait révélé un islamiste du 93 qui déclarait: « Oui nous avons fait campagne pour Claude Bartolone, c’est officiel, c’est assumé (…) Nous défendons nos intérêts (…) »

Claude Bartolone justement ! Le Président du Conseil général de Seine St-Denis ! Ce monsieur se présentant comme « socialiste » n’a pas perdu ses « bonnes » habitudes. Les subventions ne sont pas utilisées pour des projets utiles à toute la communauté mais bien pour un petit groupe de personnes. Subventions, je le rappelle, directement payés par tout le monde. Certains payent, d’autres en bénéficient. C’est ça l’égalité de la gauche française (enfin…dite de gauche en tout cas…).

Rappel: Franciliens, voici comment est gâché votre argent ! 3100 associations subventionnées à hauteur de…511 millions d’euros !

Extraits d’un article lu sur Les Echos de Noisy le Grand:

Le conseil général de la Seine Saint-Denis, présidé par Claude Bartolone (PS), avait présenté en avril dernier un budget en déséquilibre, pour protester contre ce qu’il estime être un dû de l’Etat, au titre de charges transférées et non compensées. […]

Pourtant, le dépouillement des délibérations du conseil général prises au cours du dernier trimestre 2009, révèle l’attribution très surprenantes de subventions à des associations.

Les Echos de Noisy ont relevé quelques exemples :

En subvention exceptionnelle :

20 000 €: subvention exceptionnelle au Réseau de Coopération Décentralisée pour la Palestine (délibération du 25 juin 2009).

En subventions de fonctionnement :

6.000 € : subvention de fonctionnement à l’Association «Contact Paris Ile-de-France»
(Union d’associations départementales ayant pour objectifs d’aider les familles et amis à comprendre et à accepter l’orientation sexuelle de leurs proches ; d’aider les lesbiennes, gays, bissexuel(s)(les), et en particulier les jeunes, à communiquer avec leurs parents ou leur entourage, en les aidant à assumer leur orientation sexuelle. Elles sont composées de lesbiennes, de gays, de bisexuels, et de parents et proches d’homosexuels et de bisexuels).
(délibération n° 08-11, 17/12/2009

45.000 € : subvention de fonctionnement à l’association «Hors la rue» pour l’année 2009
(Hors la Rue travaille principalement avec les jeunes roumains)
(Délibération n° 05-13, 17/12/2009

8.000 € : subvention de fonctionnement à l’association «Voix d’Elles Rebelles» (Défense du droit des femmes et des jeunes-filles de toutes origines, notamment celles issues de l’immigration.)

12.000 € : subvention de fonctionnement à l’association  « Centre d’information sur les droits des femmes et des familles du 93 »

26.000 € : subvention de fonctionnement à l’association «Maison des Femmes de Montreuil»
(délibération 11-11, 17/12/2009)

25.000 €: subvention de fonctionnement à la commune de Noisy-le-Grand affectée à «Noisy Plage 93» (délibération 07-07, 17/12/2009)

20 000 € à l’Observatoire des politiques culturelles pour l’organisation du colloque « pour un développement artistique et culturel durable : regards croisés sur les enjeux culturels de demain » à Pantin, le 10 décembre 2009 (délibération 12-08, 17/12/2009)
(NDLR: il serait intéressant de connaître le coût par personne et les retombées économiques du dit colloque)

En revanche, ces associations ci-dessous, dont manifestement l’objet s’adresse à tous, n’ont reçu que quelques subsides…

2.000 € à l’association «Salon de l’intelligence de la main et de la technologie»
(Salon de l’Intelligence de la Main et de la Technologie s’adresse aux établissements scolaires, principalement les élèves de la 4ème à la seconde, accompagnés par leurs professeurs pour s’informer sur les métiers, les filières, les formations et au grand public : (universitaires, étudiants, familles, enseignants). (délibération 08-07, 17/12/2009)

900 € à l’association «Ensemble Vivre et Travailler» (délibération 11-12, 17/12/2009)

….

En 2004, le Conseil général de la Seine Saint-Denis a versé un montant total de subvention 40,4 M€. La cour des comptes avait relevé en 2007, des insuffisances dans le suivi opéré par les services du conseil général sur les subventions versées aux associations. […]

[…]

[…]

No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :