Skip to content

1984: « Subsahariens », «mélanodermes», «immigrés», bientôt des mots interdits en France ?

16 août 2010

« Le Parti a la mainmise sur les archives et fait accepter sa propre vérité historique en la truquant ; il pratique la désinformation et le lavage de cerveau pour asseoir sa domination. », « Cette langue est constituée principalement d’assemblages de mots et est soumise à une politique de réduction du vocabulaire. », « De plus, les mots […] comportant peu de syllabes afin d’être prononcés plus rapidement, sont conçus pour être prononcés sans réflexion et afin d’anéantir l’affect et la connaissance intuitive des mots ainsi que de rendre impossible l’expression et la formulation de pensées subversives. Bien qu’il soit toujours possible de dire que les décisions du Parti sont mauvaises, il sera impossible d’argumenter sur cela.« , « La population est abreuvée de slogans« . Vous pensez à une description des années 2000 ? Non ! Il s’agit du célèbre roman « 1984 » de George Orwell. Et on dirait bien que les méthodes décrites ont inspirées bien plus d’un parti politique en France !

Nous retrouvons les mêmes méthodes chez les « modérateurs du web », ces sociétés appelées par les grands médias pour modérer les commentaires postés par centaines, voire milliers, sur leur site. « Rendre impossible l’expression et la formulation de pensées subversives », voilà leur mission ! Vous allez le voir, ces sociétés le révèlent sans complexe: elles sont là pour supprimer les commentaires contraires à la pensée unique !!!

Extraits d’un article lu sur Le Monde (via FdeSouche):

[…]

Face au volume considérable de commentaires qu’ils reçoivent, plusieurs grands sites d’information ont fait le choix de sous-traiter la modération. C’est le cas du Figaro.fr, du Post et du Monde.fr pour les commentaires de sa plate-forme de blogs. […] « Nous y sommes obligés d’abord pour des raisons légales, explique Luc de Barochez, directeur de la rédaction du Figaro.fr. Mais aussi pour défendre notre image de marque. [Note de La Libre Parole: Image de défenseur de la pensée unique, vous, médias subventionnés par l’Etat.] […] Autrefois, ce genre de discussions se tenait dans les salons ou les cafés ; aujourd’hui, ils ont lieu sur le Net. [Note de LLP: Faudrait t’il alors une « Police des cafés » ??]

[…] De même, on peut tenir des propos extrêmement racistes ou insultants en utilisant des mots ordinaires. » Exemple : « Je ne doute pas que votre génitrice entretenait des relations intimes rémunérées avec une foule d’individus. »

[…]

[…]

[…]

[…]

[…] Les groupuscules extrémistes sont devenus experts dans l’art du sous-entendu et de l’antiphrase. « Ils utilisent un langage codé pour contourner la modération, explique-t-on chez Netino. Par exemple, au lieu de dire un immigré, on dira « une chance pour la France » ou « une pépite de la nation ». Ou encore, les « Subsahariens », les « mélanodermes ». » [Note de LLP: « Subsahariens » et « mélanodermes » sont donc des mots n’appartenant pas à la novlangue donc INTERDITS. Même « pépite de la nation » ! Remarquez également: ce qui n’est pas conforme à la pensée unique est qualifié « d’extrémiste ». C’est exactement le contenu de « 1984 »: « il fait aussi disparaître des personnes qui lui deviennent trop encombrantes et modifie leur passé, ou les fait passer, faux témoignages des intéressés à l’appui, pour des traîtres, des espions ou des saboteurs. »]

[…]

[…]

Source illustration: paturage.wordpress.com

Publicités
One Comment leave one →

Trackbacks

  1. Lovahblog

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :