Skip to content

Culotté: le bourreau Cheb Mami demande à Sarközy d’être libéré de prison !

10 août 2010

Cheb Mami, le bourreau avorteur

Culotté le Cheb Mami ! Vraiment culotté ! Monsieur adresse une demande de remise en liberté à Nicolas Sarközy pour «raisons familiales» ! Avec une tentative d’attendrissement au passage: « Monsieur le président, étant vous-même père de famille, vous réalisez l’importance de la présence du père parmi les siens. ». Que c’est meugnoooonnnnn. Non mais on croirait rêver !

Rappel des faits: (je passe le mandat d’arrêt international à son encontre après qu’il ait fuit la justice en se réfugiant en Algérie…): « Une Française prénommée Camille – un pseudo – 43 ans, photographe de presse, affirme avoir été amenée de force, en septembre 2005, dans un bungalow aux environs d’Alger, après qu’elle lui a annoncé sa grossesse. […] La jeune femme est convoquée fissa dans une maison, où Hicham Lazaar lui verse trois verres de jus d’orange. Quelques instants plus tard, elle est jetée dans un taxi, direction la propriété de son ex, jouxtant l’ambassade du Pakistan. Son calvaire débute, achevé par la tentative d’extraire manu militari le fœtus qu’elle porte. Durant l’enquête, Camille réitère avoir été droguée et séquestrée par deux femmes et un homme, tous dévoués serviteurs du chanteur, décrit comme «fou de rage» à l’idée d’une paternité non désirée. Ils pratiquent sur elle un curetage sauvage censé enrayer sa grossesse. […] ».
Horrible n’est-ce pas ? Je vous le dis, culotté le Cheb Mami !

Extraits d’un article lu sur Le Matin Dz:

Dans une lettre adressée au président français Nicolas Sarkozy, le chanteur algérien Cheb Mami, détenu depuis juillet 2009 à la prison de la Santé (Paris), demande à être libéré pour «raisons familiales» […]

«Monsieur le président, je souhaite que ma demande de grâce soit prise en compte dans le cadre de l’article 17 des lois constitutionnelles de la république française. Monsieur le président, étant vous-même père de famille, vous réalisez l’importance de la présence du père parmi les siens.

[…]

[…] si les conditions sont remplies à savoir, avoir des enfants de moins de 10 ans, une bonne discipline en tant que prisonnier, et avoir purgé un an de sa peine. A rappeler que Mami a également fait une demande auprès de Bouteflika pour intervenir auprès des autorités en France.

[…]

[…]

No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :