Skip to content

La Charia, bientôt appliquée en France ? Christine Lagarde y travaille activement !

7 août 2010

Fin des vacances, retour du blog et publication de nouveaux articles ! Suivez La Libre Parole par email ou par son flux RSS. Merci à toutes et à tous :)

——————————————————-

On se souvient de l’annonce de Christine Lagarde de l’introduction d’éléments de la loi islamique dans le Code civil et le droit fiscal français (je vous en parlais ici) afin d’attirer les capitaux des Emirats Arabes Unis. Et bien cette volonté de se plier à des exigences religieuses se confirme une nouvelle fois comme en témoigne Le Monde et s’en indigne Malika Sorel, membre du Haut Conseil à l’Intégration.
Vous vous en doutez, l’immigration organisée depuis 30 ans, la non-affirmation de la laïcité, les arrangements pour les musulmans, le laxisme face aux débordements innaceptables de ces croyants, ne sont pas innocents. Tout cela a été mûrement préparé pour satisfaire le même but que satisfont les changements au détriment du Peuple Français: la soif d’argent d’une hyperclasse autoproclamée.
Alors que la Charia a été reconnue contraire à la démocratie et aux Droits de l’Homme par la Cour Européenne des Droits de l’Homme ! On voit bien la malhonnêteté de cette hyperclasse toujours prompt à nous expliquer qu’il faut se soumettre aux désirs de l’Union Européenne (quitte à appauvrir les Français) alors que eux-même ne prennent en compte que ce que bon leur semble !

Article lu sur Le Monde:

La ministre des finances, Christine Lagarde, continue d’adapter les règles fiscales et juridiques pour faciliter les investissements conformes à la charia, la loi islamique. Notamment dans l’immobilier. L’intérêt est d’attirer vers la France les capitaux venant des pays musulmans, notamment des fonds souverains du Moyen-Orient (Koweït, Qatar…), qui profitent surtout à Londres.

“Entre 2003 et 2008, la quarantaine d’investissements charia-compatibles dans l’immobilier, en France, n’a pas dépassé 3 milliards d’euros, contre 20 milliards à Londres”, note Anass Patel, directeur de la stratégie chez le conseil immobilier DTZ AM.

Malika Sorel totalement opposée, sur son blog:

Pendant que le peuple est soumis au feu nourri du feuilleton de l’affaire dite « Bettencourt », certains s’affairent en haut lieu à violer nos fondamentaux sans susciter la moindre réaction. Jugez-en par vous-mêmes :

Le Monde: «La ministre des finances, Christine Lagarde, continue d’adapter les règles fiscales et juridiques pour faciliter les investissements conformes à la charia, la loi islamique.»

N’y aurait-il donc plus aucune éthique dans notre pays, pour qu’on en soit rendu à vendre notre âme pour une poignée de billets ? L’attrait de l’argent serait-il parvenu à tout balayer, y compris les repères fondamentaux ? […]

Le Premier ministre et le Président de la République sont-ils tenus informés par Mme Lagarde de l’objet de son zèle ? Je ne comprends pas comment, au sein d’une même équipe, certains peuvent travailler à renforcer la lutte contre Al Qaïda qui veut instaurer la Charia, quand d’autres, au même moment, s’affairent à introduire la Charia sur notre sol. Je ne comprends pas non plus qu’aucun lien de causalité ne soit jamais établi, par le monde politique ni par les médias, entre l’adaptation constante, depuis plus de trente ans, de notre société à des valeurs étrangères à son héritage culturel et historique, et la terrible dégradation de l’insertion de populations issues de l’immigration. Les démonstrations ne manquent pourtant pas, et chaque jour nous en apporte son lot, jusqu’à cette rebellion d’un quartier de Grenoble pour venger un des leurs, braqueur et ayant tiré sur la police. Ah, la suprématie des liens de communauté de valeurs !

[…]

[…]

Par quel miracle espère-t-on obtenir des étrangers qu’ils respectent les normes collectives de la société française, alors que leur est envoyé dans le même temps, et à intervalles réguliers, le signal que c’est notre société qui va s’adapter à leurs normes ? Quel drame que la cohérence ait déserté les allées du pouvoir depuis des décennies !

[…] Une partie des élites trahit l’héritage du peuple français. […] Puisez-donc dans la sagesse de ce policier: «À force de reculer, de renoncer, on arrive à des situations comme aujourd’hui. Un jour, on se réveille, c’est trop tard, c’est l’effet boomerang.»

One Comment leave one →
  1. 8 août 2010 18 h 23 min

    Je suis écoeurée à la lecture de cette information parce que, d’un côté, on nous fait de grandes déclarations sur des mesures qui s’imposent au nom de la sécurité, et en même temps , on nous trahit de plus en plus!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :