Skip to content

Pas de régularisation massive des sans-papiers ? Encore un mensonge du Tsar Közy !

9 juillet 2010

Nicolas Sarközy ment régulièrement. C’est un fait. Entre le mensonge sur les conditions de libération de Clotilde Reiss, le mensonge sur la retraite à 60 ans, celui sur les soi-disantes économies à réaliser, la totale hypocrisie de l’annulation de la Garden-Party du 14 juillet ou, encore, les économies non réalisées mais les dépenses largement accentuées, on a l’habitude avec Petit Sarko 1er.

Mais en voilà encore un ! Il promettait de ne pas régulariser massivement les sans-papiers ? Il va en régulariser des dizaines de milliers ! Le Monde confirme même que cette promesse était uniquement là pour des raisons électoralistes…comme bien d’autres.

Article lu sur Le Monde (via FDeSouche):

Le gouvernement n’en a fait, c’est un euphémisme, aucune publicité excessive. L’accord, adopté le 18 juin, entre le ministère de l’immigration et la CGT pourrait pourtant bien constituer un tournant dans la politique d’immigration de Nicolas Sarkozy. Obtenu après huit mois de grève de travailleurs sans papiers, soutenus très efficacement par l’organisation syndicale, l’accord assouplit notablement les critères de régularisation par le travail. Officiellement en vigueur jusqu’en mars 2011, il ouvre la voie à la régularisation de dizaines de milliers de travailleurs déclarés par leurs employeurs et qui travaillaient jusqu’ici avec des faux papiers. En ce sens, il entame singulièrement le dogme sarkozyste de non-régularisation des clandestins.

[…]

[…] Alors que la concurrence à droite se durcit dans la perspective de la présidentielle, il prône, lors d’une convention UMP, l’abandon de tout mécanisme de régularisation automatique – désormais présenté comme une incitation à la criminalité des passeurs clandestins. […] en 2006, une loi durcit sensiblement les conditions de régularisation individuelle.

[…] Le président de la République communique sur l’objectif de 27 000 reconduites à la frontière qu’il impose au nouveau ministre de l’immigration, Brice Hortefeux. Pas un mot, en revanche, sur la contradiction qui consiste à faire régulariser dans le même temps et de façon discrétionnaire des milliers d’étrangers – souvent les mêmes que ceux expulsés -, au titre notamment du respect de la vie familiale et du travail. Le ministère de l’immigration, qui ne communique jamais sur le sujet, tient secret le nombre des régularisations annuelles.

Depuis 2007, en toute discrétion, le gouvernement a ainsi ouvert, par le travail, un moyen de régularisation régulière qui ne dit pas son nom. […] Une fenêtre s’est entrouverte dans laquelle s’engouffrent des milliers de sans-papiers, soutenus par la CGT. […]

[…]

Note de La Libre Parole: l’auteur de l’article n’est absolument pas objective et totalement hors de la réalité. Elle qualifie notamment la régularisation massive de « principe de réalité » et prône « un dispositif solide de régularisation continue ». Elle ne doit pas être au courant que 500 000 personnes attendent un logement, que 10 MILLIONS sont mal-logés, que 8 MILLIONS vivent sous le seuil de pauvreté et que 5 MILLIONS sont au chômage…

Sarko Show sur la Sarko TV Sarko-subventionnée avec ses Sarko-journalistes le 24 avril 2008:

Compilation des mensonges de Petit Sarko 1er (mensonges AVANT son élection à la Présidence de la République, c’est dire !):

Publicités
No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :