Skip to content

Arroseurs arrosés: Des émeutiers brûlent le drapeau algérien et défilent avec le drapeau français !

22 juin 2010

On pourrait croire à une blague mais cette nouvelle à l’air bien réelle puisque parue sur le site Tout sur l’Algérie. Il rapporte que « pour la première fois, des émeutiers ont brûlé l’emblème national avant de défiler avec le drapeau français à la main devant les éléments de la brigade antiémeutes dépêchés en force sur place. », ça nous rappelle vaguement quelque chose à nous, Français !
Même si les Algériens d’Algérie n’ont rien à voir avec la racaille qui sévit chez nous, il est amusant de voir que les « traditions » traversent la Méditerranée avec les mêmes actions et la même défense …

Extrait d’un article de TSA (Tout sur l’Algérie):

Les émeutes déclenchées samedi par les habitants de la cité Sidi Salem à Annaba se sont poursuivies lundi jusque tard dans la soirée. Pour la première fois, des émeutiers ont brûlé l’emblème national avant de défiler avec le drapeau français à la main devant les éléments de la brigade antiémeutes dépêchés en force sur place. Une information confirmée par Mohamed Ghazi, le wali de Annaba.

En effet, intervenant lors d’une rencontre tenue lundi avec les représentants de la société civile de ce quartier à forte concentration de populations démunies, le wali a exhibé des photos. Elles montrent clairement les manifestants en train de commettre ces actes. Le wali a fustigé la grave dérive de ceux qui, en arborant leur sentiment anti nationaliste, croient impressionner les pouvoirs publics en brandissant les couleurs de l’ex-état colonial et tortionnaire.

Les émeutiers ont également tout saccagé sur leur passage. Criant des slogans hostiles au pouvoir, ils ont incendié le siège de l’annexe communale fraichement inaugurée et l’agence postale après les avoir mises à sac. Mardi, un calme précaire régnait dans le quartier. Plusieurs dizaines d’émeutiers ont été arrêtés. Plusieurs mineurs ont été relâchés, dix huit manifestants ont été présentés devant le procureur de la république du tribunal de El Hadjar.

Des représentants de la société civile à Sidi Salem ont tenté de minimiser cet incident en mettant en avant la misère et la promiscuité dans lesquelles vivent quotidiennement les habitants des bidonvilles de la SAS 2000 et 4000 hérités de la période coloniale.

[…]

No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :