Skip to content

Le NPA officialise sa haine anti-France !

7 juin 2010

Dans un communiqué publié le 2 juin dernier, le NPA, le Nouveau Parti Arabe Nouveau Parti Anticapitaliste, qui avait présenté une jeune femme musulmane voilée aux dernières élections régionales, officialise sa haine anti-France en refusant le principe d’assimilation qui a fait que tous les immigrés arrivés en France étaient autrefois parfaitement intégrés et même…d’intégration ! Entre la négation des principes français et l’apologie du communautarisme, on peut y lire quelques « Nique la France ».

Un bon moyen de se faire aimer par toute la racaille étrangère habituée aux « Nique la France » et par les musulmans vivants en France ?

Extrait d’un communiqué surréaliste du NPA via Librepaix:

Nique la France !

Ce slogan issu de la culture populaire n’a pas encore acquis ses lettres de noblesse politique. On peut le regretter, car il a le mérite incontestable d’affirmer de manière radicale l’attachement à un acquis démocratique essentiel : la liberté d’expression, qui implique un droit inaliénable à l’impolitesse et à l’antipatriotisme.

Niquer la France, c’est aussi refuser le devoir d’hypercorrection que l’idéologie assimilationniste impose aux immigrés et aux non-blancs – un devoir que le sinistre Éric Raoult a récemment voulu réaffirmer en appelant la romancière Marie Ndiaye à «l’obligation de réserve». Niquer la France et le faire tous ensemble, c’est en somme rappeler que l’antipatriotisme ne doit pas être le privilège d’un Brassens ou d’un Renaud, et qu’il est urgent de reconquérir une liberté de ton, une autonomie de pensée et un droit égal à l’irrévérence, en se solidarisant avec celles et ceux qui, alors qu’ils sont les premières cibles de la chasse aux sorcières, ont le courage de l’hérésie. Ce chantier, un groupe de rap, la ZEP (Zone d’Expression Populaire) vient magnifiquement de l’ouvrir avec son hymne Nique la France, qu’il laisse scander par deux « vieux issus de la souche »: Busta Robert et MC Jean-Pierre.

Non à l’intégration par le jambon

Le débat bessonien a souvent été dénoncé comme un «écran de fumée» qui empêche de voir les vrais problèmes. La métaphore est pertinente, mais à condition de souligner que la fumée en question ne fait pas seulement «écran»: elle est aussi toxique et irrespirable et elle empoisonne la vie de certains – étrangers, non-blancs, musulmans – plus que d’autres. […]

Face à ce racisme à peine voilé, le slogan des Indigènes de la république, « Non à l’inté gration par le jambon », constitue un bon antidote: il manifeste avec la radicalité qui s’impose le refus catégorique de ce chantage islamophobe mais aussi, plus profondément, du principe même de l’intégration. […]

Publicités
No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :