Skip to content

Châlon-sur-Saône: 300 « jeunes » défient la Police

15 mai 2010

Châlon-sur-Saône n’est pas la ville à laquelle on penserait en premier en parlant d’émeutes, et pourtant… Ce n’est désormais plus qu’en Seine-St-Denis ou à Marseille que des centaines de jeunes d’origine étrangère se croient en terrain conquis et défient l’autorité de l’Etat. La France est gangrenée dans sa quasi-totalité par ces voyous n’ayant aucun système répressif en face d’eux.

Encore un exemple dans la ville de Châlon-sur-Saône où ce sont près de 300 « jeunes » qui se sont mis à défier les policiers venus chercher une famille en lien avec une affaire de règlement de compte. Plusieurs voitures brûlées et même un arsenal militaire circulant dans le quartier d’après certains jeunes !


Pour réussir à extraire la famille du quartier, des renforts ont dû être appelés: une demi-compagnie de CRS (4 camions !) soutenue par la Gendarmerie Nationale ! Ce sont donc des quartiers entiers, où uniquement certaines personnes peuvent pénétrer, qui sont aux mains de ces jeunes souvent d’origine maghrébine. Incroyable…

One Comment leave one →
  1. rubini permalink
    12 octobre 2010 17 h 52 min

    la FRANCE pays des droits de l’homme, dans le texte mais fabricant d’armes, le plus club MED du monde, la T.V. en couleurs dans nos prisons, bientot une salle de prière dans les hotets de polices, notre resto du coeur , plus les mac do hallal, la caf, rmi, allocations, mais pas penser croire que tous tombe du ciel, meme la retraite? bienvenue au PEROU, ENFOIR2

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :