Skip to content

« Hors-la-loi » financé en majorité par nos impôts !

14 mai 2010

Nous ne reviendrons pas de manière détaillée sur la polémique sur le film anti-France « Hors-la-loi » réalisé par la maghrébin Rachid Bouchareb avec, entre autres, Jamel Debbouze en acteur (celui qui affirmait que « l’islam est en Europe depuis 3000 ans » et donc je retablissais la vérité ou qui volait des voitures ou poussait ses camarades sous des trains quant il était jeune), mais nous allons nous attarder sur son financement qui est assez étonnant.

Extraits d’un article du Point via le blog Français de France:

Même s’il concourt à Cannes sous les couleurs de l’Algérie, Hors-la-loi, de Rachid Bouchareb, est un film majoritairement français. Or son traitement des facettes les plus sombres de la guerre d’Algérie déclenche une polémique qui prend de l’ampleur: le député UMP Lionnel Luca dénonce le caractère “anti-français” du film, tandis qu’un élu local de Cannes, André Mayet (président de la Maison des rapatriés), appelle à interdire la projection du film et à “l’occupation des marches du Palais”.

Selon les critères du CNC, le financement du film provient à 59 % de la France, à 21 % de l’Algérie, à 10 % de la Tunisie et à 10 % de la Belgique. Le devis du film atteint, au total, 20,55 millions d’euros. Il s’agit du quatrième devis français en 2009. Le CNC a fourni une aide sous la forme d’une avance sur recette de 650.000 euros. La commission de la diversité a apporté, quant à elle, 50.000 euros. Le film est également soutenu par les filiales cinéma de France 2, France 3 et StudioCanal.

[…]

De son côté, l’armée française, à travers son service historique, a relevé de nombreuses “erreurs” et des “anachronismes” dans le scénario.

Un film anti-France avec de nombreuses falsifications de l’Histoire, (du révisionnisme au négationnisme) qui ne risque pas de faciliter l’intégration des jeunes maghrébins déjà en guerre avec la France et en plus financé par celle-ci !

Apparemment, malgré son état de faillite, ses 10 MILLIONS de mal-logés, 8 MILLIONS de pauvres, 5 MILLIONS de chômeurs et 800 000 SDF, la France peut se permettre de débourser plus de 12 MILLIONS d’euros pour un film étranger.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :