Skip to content

Arabes, musulmans, noirs: de simples faire-valoir pour les partis politiques

5 avril 2010

On entend souvent les différents partis politiques prôner la diversité® et en particulier aux dernières élections régionales pour leurs listes. Il y a même eu, à mon grand étonnement, des « conférences de la diversité » (sic !).
Diversité par-ci, diversité par-là, chacun se ramène sur les plateaux de télévision avec son petit noir ou sa petite arabe; permettez-moi de vous dire que je trouve ça I-GNOBLE. Cette foire aux noirs et aux arabes pour tenter d’arracher les voix communautaristes desdits noirs, arabes et musulmans est immonde et montre parfaitement la grande supercherie de ces partis prônant le respect des populations immigrées.
Je ne sais pas pour vous mais personnellement je trouve ça naturel d’avoir des noirs ou des arabes sur une liste si les élus en charge de la liste les trouvent bien. On juge sur les compétences et non sur la couleur à ce que je sache ! (sauf pour la discrimination positive où on choisira le noir sous-diplômé plutôt que le blanc diplômé c’est vrai). Ce sont des humains comme les autres non ? Pourquoi allez chercher « la diversité® » ? Ca veut dire quoi ça ? On doit avoir son noir ou son arabe sur la liste histoire de montrer, au nom du politiquement correct, que l’on n’est pas raciste ? Cette mentalité est vraiment à vomir.
Ca c’était pour l’intro. Passons aux deux exemples que j’ai relevé.

1) Ilham Moussaïd, la candidate voilée du NPA

Ilham Moussaïd avait fait grand bruit lors de sa présentation à la presse. Une femme musulmane et voilée qui se présentait comme « une candidate laïque, féministe et voilée », autant vous dire que cela m’avait bien fait rigoler…mais aussi attristé. Bref.
On le sait bien que l’extrême-gauche, depuis qu’elle a perdu le soutien des ouvriers, qu’elle défendait contre le capitalisme, s’est lancé dans une lutte sans merci pour une immigration massive, dans une défense inconditionnelle aux étrangers. Purement électoraliste.
Au NPA c’est plus poussé encore. Notre jeune facteur, libertaire et digne d’un collégien révolutionnaire avec son t-shirt du Che Guevara tenant tête à sa prof d’Histoire lui donnant un ordre mais abandonnant à la deuxième sommation par peur des représailles parentale, est un islamophile, un Kollabo comme on dit chez nous. Il défend sans mesure les musulmans mais surtout les islamistes pour ratisser large et récolter toutes les voix qu’il peut dans les 5 millions de musulmans vivant en France. Le pauvre il ne doit pas bien savoir ce que veut dire « islamiste »…ou alors c’est un individu dangereux… Cela a été démontré à de nombreuses reprises: la candidate félicitée sur SaphirNews (un blog islamique…voire islamiste), Besancenot avec son « Inch’Allah la Revolution », Zemmour qui explique très bien comment Besancenot est « l’idiot utile de l’islamisme », Besancenot au petit soin pour le communautarisme musulman et contre l’assimilation, vous avez compris le principe.

Après avoir fait son buzz et un petit scandale avec la candidate voilée, voilà que l’on apprend que le NPA va purement et simplement se séparer de ladite candidate (non élue car 4ème de liste et manque de voix) ! Le tête de liste du département de la candidate, le Vaucluse, Jacques Hauyé, a affirmé que « les comités attachés au féminisme et à la laïcité regrettent l’instrumentalisation de l’islam à laquelle la candidate s’est prêtée avec le concours actif d’une équipe qui s’est autonomisée et qui continue autour d’elle » et ajoute « il n’y a pas de procédure d’exclusion dans les statuts du NPA mais on ne peut plus fonctionner ensemble donc on considère qu’ils vivront leur vie ».
La messe est dite.
L’arabe on la met histoire de ramener les musulmans mais après on la vire. Loin des valeurs de respect que le NPA fait semblant de prôner.

2) Ali Soumaré, le « délinquant multi-récidiviste »

Dans ce cas, c’est du PS dont il est question. Là c’est encore différent, le PS essaye de rester dans la cohérence mais puisque la vraie gauche sociale a été remplacée par la gauche caviar pro-assistanat mentir aux électeurs devient plus dur. Tandis que le NPA montre au grand jour son islamophilie, le PS essaye de faire bonne figure en essayant de rester modéré et avec leurs idées originales (dans le sens: à l’origine).

Ali Soumaré a été, malgré lui, dans une polémique lancée par l’UMP dont on peut soupçonner qu’elle a été préparée avec le PS vu leur collusion aussi bien dans les Conseils Régionaux qu’au gouvernement; faire une campagne aussi pourrie afin de dégouter les électeurs profite aux deux alliés. Bref le sujet n’est pas là.

Je ne vous retranscris pas l’affaire Ali Soumaré, vous pouvez retrouver un suivi de l’affaire au jour le jour en cliquant ici.

Après avoir été mis en avant pendant la campagne, en plus du buzz fait par l’UMP je précise, Le Parisien nous a appris que le désormais célèbre Ali Soumaré n’a pas été choisi parmis les 15 Vice-Présidents du vainqueur en Ile-de-France Jean-Paul Huchon, malgré son excellent score dans son quartier de Villiers-le-Bel (71,8% !!!) et 27% dans le Val d’Oise où il était tête de liste.

Ali Soumaré, un faire-valoir, une victime de la mode « diversité® ».

J’avais déjà été interpellé quand j’ai vu comment il avait été traité lors de la soirée électorale du premier tour où il avait été privé de micro comme s’il ne savait pas se tenir et n’était pas capable de parler à une salle entière. Récit du Parisien ici et vidéo:

Conclusion:

Je remarque avec dégoût comment les partis politiques traitent les personnes d’origine étrangère qu’ils mettent en avant devant les caméras: ils en usent et en abusent lors de la campagne et ensuite elles sont relayées au dernier rang voire même virées comme au NPA.

Cette attitude est non seulement regrettable mais aussi innacceptable.

Personne n’en parlera. Aucun média. Tous les électeurs seront dupés. Ils croiront que les partis s’occupent vraiment des personnes d’origine étrangère. Que c’est leur cheval de bataille. Et la vie continuera. Ils seront élus. Et lors des prochaines élections, le manège recommencera. Et la France n’avancera pas.

La politique n’est plus une affaire de conviction, mais de séduction. Au mépris du respect le plus élementaire.

No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :